La distillation du mois : le romarin camphré

La distillation du mois : le romarin camphré

QUESTION BOTANIQUE

Le Romarin à camphre est une plante de la famille des Lamiacées, tout comme :
A/ la Lavande
B/ le Carvi
C/ la Verveine

Voir la réponse

Côté Histoire

Il existe plusieurs variétés de romarin : le romarin à camphre, le romarin à verbénone et le romarin à cinéole, etc. Or chacune de ses variétés produira une huile essentielle différente. Et c’est là que la notion de chémotype prend toute son importance.

Il arrive en effet qu’une même plante produise des molécules biochimiques différentes selon le sol sur lequel elle pousse, le climat, l’altitude et la période de cueillette. Cette variété biochimique au sein de la même espèce est appelée chémotype (CT). Il met en exergue une molécule qui permettra de reconnaître la spécificité de l’Huile essentielle et d’en déduire son axe thérapeutique. Par exemple, le chémotype s’impose pour les HE de Romarin et de Thym en raison de la grande variabilité biochimique de la plante en fonction de sa provenance.

Nous vous avons parlé précédemment du romarin à verbénone, nous nous intéresserons aujourd’hui au romarin à camphre.

Comme d’autres plantes aromatiques, le romarin est très apprécié des insectes pollinisateurs. Les abeilles qui le butinent élaborent le miel dit « de Narbonne », appelé en Provence tout simplement miel de romarin, un nectar au goût inoubliable !

Côté Distillation

La distillation du romarin à camphre est toujours une aventure, intense et piquante, au sens littéral du terme. Intense avec les arômes camphrés se dégageant sur la plateforme de distillation. Piquante lorsqu’il s’agit de tasser au pied les rameaux dans les vases de l’alambic !

L’huile essentielle sera finalement séparée de l’hydrolat lors de son passage dans l’essencier en toute fin de distillation. Alors, envie de découvrir comment vous servir de l’hydrolat de romarin ? Vous pouvez en savoir plus par ici.

La puissance de l’huile essentielle de romarin n’est plus à démontrer, c’est pourquoi il est important de l’utiliser avec précaution. Et si vous vous interrogez sur les différences d’utilisations avec les autres huiles essentielles de romarin, l’Aromaguide Bel air est justement en ligne pour ce type de question.

Heureusement, vous pouvez consulter :

🌟 la Fiche Aromaguide de l’huile essentielle de romarin à camphre

🌟 la Fiche Aromaguide de l’huile essentielle de romarin à cinéole

🌟 la Fiche Aromaguide de l’huile essentielle de romarin à verbénone.

🌟 et enfin la Fiche Aromaguide de l’huile essentielle du fameux Romarin Bel air

 

Côté Boutique, vous pouvez commander directement votre flacon d’huile essentielle de Romarin à camphre !

Côté Botanique

Son nom complet est Rosmarinus officinalis camphoriferum.

Le romarin à camphre est un arbrisseau de la famille des Lamiacées. Tout comme ses 2 cousins, ce romarin pousse de façon sauvage dans les garrigues méditerranéennes. Il préfère les sols calcaires aux sols argileux. Rustique et résistant, les températures extrêmes ne l’effraient pas le moins du monde !

Contrairement au romarin verbénone qui dépasse rarement 1 mètre de hauteur, le romarin à camphre peut mesurer jusqu’à 1,5 voire 2 mètres de haut.

Ses feuilles en forme d’aiguilles sont persistantes, vertes sur le dessus et gris blanc sur l’envers. Ses fleurs présentées en grappes prennent en période de floraison une couleur bleue pâle ou violette.

 

Sources externes

https://www.mnhn.fr/fr/collections/ensembles-collections/collections-vivantes/jardin-plantes/romarin 

https://www.universalis.fr/encyclopedie/romarin/ 

https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/botanique-romarin-7692/ 

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=romarin_ps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.