La distillation du mois : la Lavande Fine

La distillation du mois : la Lavande Fine

LA LAVANDE FINE, LA LAVANDE VRAIE, bref LA LAVANDE !

 

QUESTION ÉTYMOLOGIE

D’où vient le mot lavande ?

A/ du latin lavare, laver ou purifier 

B/ de l’anglo-normand lavendre, de lividus (« bleuté »)

Voir la réponse

Oui, ça y est, les lavandes sont en fleurs !

A Bel Air, nous laissons les abeilles et autres insectes pollinisateurs butiner à qui mieux mieux durant 2 à 3 semaines après la floraison.

En effet, les molécules aromatiques sont principalement présentes au niveau des glandes sécrétrices sur les calices, eux-mêmes dissimulés derrière les pétales de fleurs.

Avant d’entrer dans les détails, revenons aux bases !

 

CÔTÉ BOTANIQUE

La lavande est une plante aromatique de la famille des Lamiacées. Une famille botanique regroupant d’ailleurs de nombreuses plantes aromatiques comme le laurier, le thym et le romarin. Son nom latin est Lavandula angustifolia. Elle a plusieurs noms vernaculaires : lavande fine, lavande vraie ou encore officinale. Rassurez-vous, il s’agit bien de la même plante.

La lavande pousse naturellement sur le bassin méditerranéen. Elle se plaît particulièrement dans le Sud et le Sud-est de la France.

Cet arbuste touffu mesure entre 40 et 80 cm de hauteur. On peut observer la partie vivace présente toute l’année, appelée couramment “les bois”. Au-dessus la hampe florale va croître, une tige verte au sommet de laquelle les fleurs s’ouvriront fin juin début juillet.

Ses feuilles sont grises argentées, étroites et aromatiques. Et la lavande se couvre de courts épis de fleurs bleues-violettes, denses et très parfumées.

Bien qu’elle se plaise en altitude, elle peut aussi pousser à seulement 300 m. d’altitude. Ce qui est le cas pour de nombreuses parcelles dans le Gard.

 

CÔTÉ DISTILLATION

Lorsque les lavandes fines sont en fleurs, la Distillerie Bel Air prépare la saison.

Lorsque les lavandes fines sont récoltées, la saison est lancée ! 

Une fois que les abeilles ont terminé de butiner, les glandes sécrétrices sont aux maximum de leur production d’huiles essentielles. Ces glandes sont disposées à la surface des graines cachées au cœur des pistils. C’est pourquoi nous récoltons plusieurs semaines après le début de la floraison. Impensable pour nous d’ôter le pain de la bouche des abeilles ! Et à quoi bon vu que la lavande nous donnera son maximum seulement plusieurs semaines après le début de sa floraison ?

Cette année les cultures avaient tout d’abord pris de l’avance et voilà qu’elles finissent en retard…

En réaction aux grandes gelées de début avril, elles se sont comme endormies. Réveillées par la douceur des températures et le soleil printanier, elles ont courbé l’échine sous les orages.

Bref, voilà qu’elles sont finalement en retard. Fort heureusement les récoltes commencent cette semaine et donc les distillations suivront !

Après 24 à 48h de pré-fanage, les gerbes de fleurs seront disposées et tassées manuellement dans les vases par l’équipe Bel Air. Dès que le tassage sera terminé, la distillation pourra commencer !

Envie d’assister à une distillation en direct ? 

Rendez-vous tous les jeudis et les samedis à 15h et 17h30 jusque fin août !

Plus d’infos par ici !

 

CÔTÉ HISTOIRE

Le mot « lavande » vient du latin lavare qui veut dire « laver ». En effet, les blanchisseuses d’antan utilisaient la lavande pour parfumer le linge. D’où l’apparition du mot “lavandières” pour désigner les femmes descendant à la rivière ou au lavoir afin de s’occuper du linge.

Son utilisation était aussi liée à la lutte contre certaines maladies infectieuses : on croyait à l’époque que les mauvaises odeurs pouvaient propager les maladies. Du même coup les bonnes odeurs pouvaient donc éviter ou ralentir la diffusion des maladies.

Le développement des Facultés de Marseille et Montpellier au cours du XIIIème siècle a joué un rôle essentiel dans l’approfondissement des connaissances sur les propriétés des plantes locales. Les universitaires cherchaient en effet déjà les meilleurs moyens d’en extraire les principes actifs. L’huile essentielle de lavande fine est citée dans de nombreux textes. Elle était utilisée à but thérapeutique, tant en usage interne qu’externe.

En 1614, Louis XIII crée la corporation des Maîtres Gantiers Parfumeurs laquelle, dès 1724, se dote à Grasse de statuts spécifiques. Progressivement, la parfumerie devient l’activité exclusive des fabriques grassoises. Et l’huile essentielle de lavande entre dans la composition de beaucoup de parfums fabriqués à Grasse.

Plus tard, cette plante devient une nouvelle source de revenus pour les plus modestes. Elle pousse en effet toute seule dans des régions arides ou d’autres cultures peinent à être cultivées par les habitants. La cueillette de la lavande sera pour un temps un frein à l’exode rural connu par beaucoup de territoires ruraux.

Aujourd’hui la lavande représente une grande partie des surfaces agricoles dédiées aux plantes aromatiques sur le bassin méditerranéen français.

 

CÔTÉ BONUS

Connaissez-vous les différences entre lavande fine, aspic et lavandin ?

On peut trouver la lavande fine et la lavande aspic poussant à l’état sauvage et leurs graines sont fertiles. Vous pourrez faire repartir une lavande depuis une graine.

Le lavandin est ce qu’on appelle un “hybride naturel” dont les graines sont stériles. Ce sont les insectes pollinisateurs qui ont créé cet hybride. Le lavandin se reproduit soit par hybridation naturelle, soit par bouturage.

Le lavandin a pris  les épis secondaires, la hauteur et les molécules camphrés de la lavande aspic. En dehors de ses molécules de camphres, le lavandin possède un profil aromatique proche de celui de la lavande fine.

 

Envie d’en savoir plus : réservez votre visite guidée à la Distillerie Bel Air ! 

Vous pouvez également découvrir nos produits bios et 100% naturels sur notre boutique en ligne.

 

SOURCES

https://www.mnhn.fr/fr/collections/ensembles-collections/collections-vivantes/jardin-plantes/lavande-vraie

https://lavande-aop.fr/lavande/fiche-technique

https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/geographie-region-paca-decouverte-lavande-261/page/3/

https://musee-parfum-paris.fragonard.com/actualite/histoire-de-grasse-des-tanneurs-aux-parfumeurs/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.